Flag FR Flag EN

Un peu de rock pour votre blind test dans ce monde de brutes

Soyez rock’nroll ! Voilà l’injonction typique d’un parent à des jeunes un peu désabusés devant les jeux vidéos. Deux-trois accords de guitare électriques, un ou deux basse(s), le rythme sourd d’une batterie, une voix aiguë ou rauque, puissante ou chuchotée, et on y est, en plein dans le Rock. Alors oui, vous allez me dire “En plein dans LES rocks !”, et vous avez raison : le rock est d’une diversité affolante.

Des The strokes à The Cure, vous n’écouterez définitivement pas le même rock’n roll. Remarquez, les deux sont biens pour faire l’amour. Après vos folies vient le temps du jeu, et nous vous proposons aujourd’hui de concocter une bonne playlist Rock pour vos quiz musicaux post-ébats. Certains préfèrent toutefois garder ces jeux pour les apéritifs entre amis, et c’est tout à leur honneur : rien de tels que des bons alcools forts pour accompagner ces quiz musicaux.

Le Rock, qu’est-ce que c’est ?

Apparu dans les années 1950 aux Etats-Unis, il s’est par la suite déployé en France et en Angleterre. Véritable symbole d’une liberté recouvrée à la suite d’une période de conflits mondiaux dont nous osons tous empêcher aujourd’hui le retour (Donald, si tu nous lis …), son écoute s’est très largement popularisé et établi comme style iconique dans l’Angleterre des années 1960. Le Rock a rapidement démocratisé non seulement des notes musicales et des couplets en références au sexe, à la drogue et à l’alcool, il a popularisé tout un art de vivre et une notion de vie jeune et fougueuse enviée par tous les adolescents cutéreux que nos parents étaient alors. Voilà, le Rock c’est du cuir, une guitare, une moto et des clopes.

Anglais, français, américains : diversifiez les nationalités !

Ce conseil pourrait s’appliquer à ce à quoi vous pensez, mais nous avons en tête de parler musique avec vous. Une bonne playlist, comme nous l’avons vu dans les articles précédents, doit concentrer une multiplicité de références musicales. Pour vos quiz musicaux, veillez donc à mélanger les rocks, à en choisir des vieux, des récents, des anglophones, des francophones ou d’autres origines pour les plus téméraires d’entre vous. Ainsi, prenez le dernier album d’Indochine “13” et mélanger cette douceur qu’est “Un été français” avec des titres des The Who (Won’t get fooled again, Baba O’riley, …), des The doors (Riders in the storm, The end, …) et, pour les plus jeunes d’entre nous, pourquoi pas rajouter un ou deux petit(s) Red Hot Chilli Peppers (Californication, Snow, etc …). Ainsi, vous êtes sûrs de satisfaire les goûts musicaux des petits et des grands !

L’album Rock mono-album : pour les plus pointus !

Alors voilà, c’est très sympa de préparer des playlists Rock en veillant à mélanger différents artistes et différentes époques, votre père et votre grand-père, si vous avez la chance de l’avoir, sont fiers de vous. Mais tout ceci, c’est un peu facile. Deux options se présentent à vous pour corser un peu les choses. La première, la plus évidente, c’est de ne choisir que les chansons les moins connus de l’ensemble des groupes pré-cités et bien d’autres (veuillez m’excuser, je ne peux pas traiter l’ensemble des acteurs du Rock n roll moderne et ancien). Si vous êtes vraiment balèzes, alors vous vous débrouillerez très bien comme ça.

Si cette premier solution ne vous convient pas, alors vous pouvez tout simplement faire un blindtest sur un album d’un groupe ! Pour reprendre un exemple déjà utilisé, l’album “13” d’Indochine est un véritable challenge. Disons-le, et sans jugement, je ne me le permettrais pas, il peut être compliqué de distinguer clairement toutes les chansons de cet album : les paroles ont toutes des thèmes communes (le voyage, l’espace, etc …), les rythmes sont les mêmes dans l’ensemble. “13” serait un excellent moyen de tester la réactivité de vous et vos amis sur un groupe dont il faut s’assurer que tout le monde maîtrise les références (si votre crush Tinder américain(e) est de la partie, il aura un peu de mal avec notre cher Nicolas).

Tags :