Flag FR Flag EN

[Top 10] Les couplets de rap les plus monstrueux des années 2010

Maintenant que la décennie 2010 est terminée, on peut s’atteler à de nombreuses rétrospectives, pour les divers courants musicaux.

Dans un genre comme le rap, habitué aux compétitions, battles et guerres d’égo, les Tops 10 et les classements sont encore plus adaptés que dans d’autres styles ! Song Trivia s’est donc penché sur les meilleurs flows et couplets de rappeurs et rappeuses, entendus ces 10 dernières années.

Certains sont déjà entrés dans la légende… Saurez-vous les reproduire en soirées blind tests pour épater vos amis ?

  • Nicki Minaj – “Monster” (Kanye West)
    Le couplet de Nicki Minaj à la fin de “Monster” de Kanye West, sur l’album My Beautiful Dark Twisted Fantasy, a fait couler beaucoup d’encre. Les variations de rythmes et les intonations théâtrales de la rappeuse, qui passe des aigus aux graves, ou d’une voix douce à des hurlements en un clin d’oeil, sont impressionnantes de maîtrise. Nombreux sont ceux qui ont tenté de le reproduire, comme Millie Bobby Brown de la série Stranger Things. Kanye a même déclaré : « Je savais que les gens allaient dire que c’était le meilleur couplet sur le meilleur album hip-hop de tous les temps » !
  • Kendrick Lamar – “Control” (Big Sean)
    Alors que le grand Kendrick venait de sortir son chef-d’oeuvre Good Kid M.A.A.D. City, il prenait tout le rap game de court l’année suivante, avec un couplet corrosif sur le titre “Control” de Big Sean, où il clashait tous les meilleurs rappeurs du moment : Drake, Tyler The Creator, A$AP Rocky, Mac Miller, Pusha T… Avec une force inouïe, il s’autoproclamait meilleur rappeur, et s’en prenait même à Big Sean et Jay Electronica sur leur propre morceau ! Une sacrée claque dont on ne se remet toujours pas.
  • Lil Mama – “Sausage”
    Dur de se faire une place dans le milieu du rap quand on est une femme. Le fait que ce morceau n’ait pas eu l’impact qu’il méritait en dit long. Lil Mama fait ici son grand retour avec une succession de couplets tous plus forts les uns que les autres. Pas besoin de mélodie sur le beat, son flow se suffit à lui-même. Entre ses « my sa-sa-sa » hurlés pendant le refrain et la deuxième partie ultra rythmée, Lil Mama met la concurrence à terre ! Allez, on fait comme Lil Mama et on crie tous « Sausage ! » en plein milieu de nos soirées blind tests !
  • Meek Mill – “Dreams And Nightmares (Intro)”
    Ce titre de Meek Mill a aussi fortement marqué les esprits. L’artiste passe d’une introduction toute en émotions au piano, à un rap brutal, sur une production sombre et épique. Un changement de direction inattendu qui file la chair de poule.
  • Tyler, The Creator – “Yonkers”
    Tout dans ce morceau est fait pour entrer dans la légende : un beat minimaliste, une basse inquiétante et un clip choc, superbement produit. Mais n’oublions pas le rap parfait de Tyler, qui sonne comme une confession, et cette mythique phrase d’introduction : « I’m a fucking walking paradox. »
  • Danny Brown – “When It Rain”
    Danny Brown est sans doute l’un des meilleurs rappeurs actuels en termes de technique. Il peut pratiquement travestir sa voix comme si l’on entendait deux MC différents sur un même morceau. Dans “When It Rain”, il montre son côté le plus fou avec un timbre haut-perché sur une production industrielle et abrasive.
  • Kendrick Lamar – “The Blacker The Berry”
    Difficile de se limiter à deux performances de Kendrick Lamar dans un top 10, quand on connaît l’étendue de son œuvre. “The Blacker The Berry” est en tout cas extrêmement puissante autant pour son message (« You hate me don't you? You hate my people ») que la rage dans la voix de Kendrick. Le couplet final est renversant.
  • Cardi B – “Bodak Yellow”
    La grande rivale de Nicki Minaj mérite tout autant sa place dans ce top. “Bodak Yellow” fut son premier grand hit aux Etats-Unis, et on comprend pourquoi. Le titre se contente d’un beat trap surpuissant et du rap impeccable de Cardi B mais ça suffit pour nous mettre une claque. Un must pour vos blind tests rap !
  • Andre 3000 – “Solo (Reprise)” (Frank Ocean)
    On connaît depuis longtemps les talents de rappeur d’Andre 3000, moitié de l’ex-duo OutKast. Dans cet intermède musical de Frank Ocean, c’est l’originalité et la poésie de son flow qui le font se démarquer des autres artistes.
  • Rick Ross – “Devil in a New Dress” (Kanye West)
    Choisir deux couplets issus du même album (My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West) en dit long sur la qualité de ce dernier. Le flow de Rick Ross à la fin de ce titre extrêmement émouvant a bluffé la planète entière.

Et vous, quel est votre couplet préféré ? Seriez-vous prêt à en apprendre un par coeur et à prendre le micro face à vos potes, en soirée blind test ?

Tags :
Rap