Flag FR Flag EN

Les meilleures musiques de quizzs musicaux sont dans les films !

L’autre jour, je réfléchissais à ce qui rend une chanson absolument idéale pour un quiz musical entre amigos (Petite dédicace à nos amis espagnols). J’en suis rapidement venu à la conclusion que je m’en vais vous délivrer maintenant : une chanson idéale pour un blindtest, c’est une chanson que l’on est sûr d’avoir déjà entendue quelque part, une chanson qui nous parle, dont l’air nous revient rapidement, sur laquelle nous avons dû mal à mettre le doigt.

Et oui, il est toujours extrêmement satisfaisant de retrouver le titre d’une chanson entendu dans tel ou tel film. D’ailleurs, certaines chansons doivent leur notoriété aux films et aux publicités dans lesquels elles ont été diffusées ! Qui n’a jamais entendu la bande originale de Gladiator ? Qui n’a jamais eu des frissons à l’écoute de Time, de Hanz Zimmer, la chanson emblématique du sublime Inception ?

Allons à la découverte de ces musiques qui nous ont, un jour ou l’autre, faits vibrer.

L’inconscient collectif : le secret des quiz musicaux

Si vos amis n’écoutent pas forcément de musique, ils regardent forcément des films. S’ils ne font aucun des deux, alors changez d’amis. Blague à part, certaines musiques de films sont devenues mondialement connues par le biais des grandes réalisations. Que l’on connaisse l’artiste ou pas, c’est toujours un plaisir de les écouter et de se remémorer les passages qui nous ont marqués à l’écran, les héros que l’on a suivis le temps d’une projection, les actions les plus dingues de nos films préférés.

Arrêtons-nous deux secondes sur ce qu’est une musique de films. Sans aller trop dans le détail, nous pourrions en différencier deux.

Il y a tout d’abord la musique d’ambiance, comme Hans Zimmer sait les faire, qui accompagne des scènes épiques et s’inscrivent dans les sentiments que le réalisateur cherche à évoquer à l’écran. L’exemple parfait est Time, dans le film Inception réalisé par Christopher Nolan. Cette musique décrit totalement ce qui se passe à l’écran : le ralentissement du temps et la lente évolution des lieux et des personnes qu’il modifie. Pour l’anecdote, une des musiques utilisées dans le film n’est autre qu’une version de la musique d’Edith Piaf, Je ne regrette rien, à un rythme très lent, pour mieux décrire la longue péripétie finale où les protagonistes entrent dans une couche de sommeil si profonde que le temps est extrêmement ralenti.

Puis, il y a les musiques d’action, qui ne servent pas forcément la retranscription des sentiments mais s’inscrivent dans une scène particulière pour la rythmer, la colorer. Un exemple marquant est la musique “Oh my God” de Jay Z, dans le film Gangster Squad, que vous pouvez apercevoir dans la bande-annonce. Cette musique n’instaure pas une ambiance sur la longue durée mais dessert des scènes d’action de façon ponctuelle. Les basses, les paroles, le rythme : tout ceci sert la violence des images à l’écran.

Vos quiz musicaux : entre ambiance et action

Ainsi, veillez, dans vos quiz musicaux, à bien alterner entre musiques d’ambiance et musiques d’action. Les premières sont plus progressives, plus difficiles à reconnaître et ne sont en réalité écoutées que lors de projections cinématographiques. Les secondes sont écoutées tous les jours et se retrouvent dans un film à un moment donné, sans pour autant y être totalement assimilées.

Laissez-moi illustrer ce propos par deux nouveaux exemples frappants.

La bande-originale du film Gladiator, elle aussi réalisée par Hans Zimmer, est l’oeuvre la plus populaire de l’artiste et a été vendue à plus de 1,500,000 d’exemplaires CDs. Tout le monde se souvient de cette scène où Maximus, au moment de sa mort, rejoint sa femme et son enfant dans l’autre monde, traverse un champ de blé et effleure les brins du bout de ses doigts. De la même manière, tout le monde se souvient de la musique d’ambiance qui accompagne cette scène : quelque chose de profond, de beau, qui accompagne à merveille les sentiments à l’écran.

Deuxième exemple : Drive, de Nicolas Winding Refn. Au tout début du film, après une des meilleures scènes d’introduction qui soit, le réalisateur balande cette chanson désormais mondialement connue de Kavinsky, Nightcall, sur des plans de Los Angeles de nuit. La musique apparaît brutalement, sur un changement de plan tout aussi brutal, après un écran noir prolongé. Cette musique a reçu sa notoriété par le film mais, au contraire de l’oeuvre d’Hans Zimmer, sert une seule scène, et non toute l’atmosphère du film.

Pour vos recherches de film, veillez ainsi à bien alterner musiques d’ambiance et musiques d’action. Nous reviendrons dans un prochain article sur les meilleures musiques de films. Entre-temps, n’hésitez pas à rejoindre le club Sens Critique, qui permet de répertorier et noter les œuvres que vous avez visionnées, écoutées, lues ou admirées.

Tags :