Flag FR Flag EN

Le rap avec BigFlo et Oli, la nouvelle génération

Ils sont frères, ils sont toulousains et ils rappent. Vous les avez reconnus ?
BigFlo et Oli sont en effet les stars du rap du moment, fortement apprécié des ados (et de leurs parents !). Découvrez le groupe star de notre Blind Test Rap qui rassemble tous les titres de leur discographie. On compte sur vous pour un sans faute !

Blind test Rap avec BigFlo et Oli : un rap “simple, accessible et familial”

Auteurs, compositeurs et interprètes, les 2 frères toulousains BigFlo et Oli sont généralement décrits comme des rappeurs “grand public”. Avec leurs textes simples, non violents et sans vulgarités, les jeunes rappeurs cassent quelque peu les codes du rap. Ils décrivent d’ailleurs leur rap comme “accessible, familial, simple et un peu ringard”.

Depuis leur enfance, leurs influences musicales sont très variées : leur père est argentin et chanteur de salsa (lien vers article Latin Culture), tandis que leur mère d’origine algérienne écoute beaucoup de chansons françaises (lien vers chansons d’amour FR). Les 2 frères sont passionnés de musique depuis leur enfance, et ont été très marqués par le morceau “J’voulais” de Sully Sefil et le titre “L’école au micro d’argent” d’IAM.

Ils sont également musiciens (ayant appris la musique au Conservatoire de Toulouse) : Olivio joue de la trompette et Florian de la batterie et du piano. Aujourd’hui, ils arrangent et enrichissent leurs morceaux avec une table de mixage.

Si leur rap est si accessible, c’est que le duo a un goût prononcé pour les jeux de mots et les figures de style, ce qui leur permet de “suggérer plus que de dire” tout en provoquant plus d’émotions et de réactions chez son public.

Leurs textes dénoncent la société de consommation, l’oppression des plus faibles, et revendiquent la création collective, la solidarité, la fête… Ils traitent aussi beaucoup de leur quotidien et du déroule de leurs vies.
De manière générale, BigFlo et Oli évitent les clichés du rap moderne : leur style s’apparente alors à un retour aux sources du “rap à l’ancienne”.

BigFlo et Oli : la passion du rap et des featuring avec les + grands

Avec comme unique ambition de percer dans le monde du rap, on peut dire que les frangins ont réussi leur pari.

Enfants, ils écrivaient déjà des poèmes, et n’ont eu de cesse depuis de développer leurs plumes.

Arrivés au lycée, ils écuments les scènes locales, font des battle de rap avant de faire les premières parties de concerts de poids lourds du rap français : Sexion d’Assaut, la Rumeur. Ils jouent ensuite aux côtés de Cali, Orelsan ou IAM.

En 2012, BigFlo et Oli sont sur Youtube ! Leur clip avec Orelsan “Pourquoi pas nous ?” est publié sur la plateforme. Leurs amitiés avec les Youtubeurs Squeezie, Mcfly et Carlito amèneront les 2 rappeurs à réapparaître de multiples fois sur ce réseau.

En 2014 par exemple, leur single “Monsieur tout le monde” fait figurer le comédien Kyan Khojandi et cumule des millions de vues. Pour les auditeurs et fans de rap, c’est un vent de fraîcheur qui souffle sur le milieu. Pour eux, c’est un rêve d’enfant qui devient réalité.

Leur troisième album “La vraie vie” offre aux fans de nombreux featuring avec des artistes internationaux : Stromae (pour “Dommage”), Joey Starr (“Trop tard”) et même le rappeur américain (lien vers article Choc des titans du rap US) Busta Rhymes qui collabore pour la première fois avec des artistes français, pour le titre “Ça va trop vite”.

Au coeur du rap : croire en ses rêves… et les réaliser

Après “La vraie vie”, BigFlo et Oli sont de retour avec “La vie de rêve”. Une suite logique pour parler de leur histoire, de leurs rêves réalisés, mais aussi de ceux à venir. Car malgré (ou grâce à ?) leur jeunesse, les 2 artistes ne sont jamais à court d’idées et de projets.

Et si leur entourage sait bien que les 2 frères n’ont jamais voulu être vétérinaires ou astronautes, et toujours voulu être rappeurs, ils savent aussi qu’une pause s’impose pour le duo.

Pour cette année 2020, BigFlo et Oli ont donc décidé de s’offrir du temps. Du temps pour écrire et composer, mais aussi faire retomber la pression après 3 ans de tournée et plus de 150 dates de concert.
Discuter, partager leurs envies, réfléchir, créer l’émotion.. l’ambition du groupe est intacte : écrire leur histoire aux côtés de leur public.

Comme tous les rappeurs, BigFlo et Oli ressentent le besoin d’écrire des textes, de se livrer de façon intime, presque thérapeutique. Et de se raconter et partager avec leur communauté de fans. Mais pour cela il faut du temps, que BigFlo et Oli ont choisi de prendre pour “ouvrir les frontières, proposer des titres plus épurés”, avec peut-être un peu plus de rap et un peu moins de mélodie.

Ils partagent ici le défi de tous les rappeurs : sortir de sa zone de confort, tout en conservant son identité et ses valeurs. Grandir avec son art, le faire évoluer, essayer des choses inédites sans pour autant tomber dans les effets de mode.

Les rappeurs toulousains envisagent actuellement de lancer leur propre label, avec comme objectif de faire découvrir de nouveaux talents : des artistes plus mélodiques (comme Soprano, Angèle,...) ou des petites pépites régionales.

En attendant, le duo a commencé par créer sa playlist de streaming : une compilation des sons qu’ils aiment en ce moment, de nouveaux talents qu’ils souhaitent faire découvrir… Si cela se fait beaucoup aux Etats-Unis, c’est un peu moins répandu en France. L’occasion de changer un peu de ce qu’on écoute habituellement et donner un peu d’inspiration.

Et bien sûr, on a bien inclus dans notre Blind test Rap spécial BigFlo et Oli leur dernier son, une collaboration avec le rappeur Jul. Un titre qui mélange vraiment les univers des rappeurs.

Et vous, que pensez vous de BigFlo et Oli, et quelles ont était vos titres qu'ils ne faut surtout pas louper ?

Tags :
Rap